Bandeau
Vol Libre et Paramoteur des IEG
Slogan du site

Vol Libre et Paramoteur , pilotes des IEG, Les Clubs et sections de Vol Libre, parapente, Delta et paramoteur des Industries Electriques et Gazières de France telles que ERDF, EDF groupe, GRDF ( GDF - SUEZ groupe), RTE vous accueillent et vous fédèrent déjà depuis plusieurs années.

En étant Affiliés à la FFVL et la FFPLUM. ils sont à même de favoriser les développement et de faire la promotion du vol libre, du parapente, du delta et du paramoteur dans un cadre fédéral, et respectueux de la charte d’éthique et de déontologie du sport français.

Votre progression pourra être développée en leur sein, avec l’aide des accompagnateurs, moniteurs qualifiés par les fédérations. Des moyens adaptés, en interne, et lors de regroupements, par l’échange, le partage et la découverte des différentes pratiques et conditions de vol sont mis en œuvre à cet effet, conformément aux statuts fédéraux et aux prescriptions Jeunesse et Sports.

Plusieurs régions sont représentées : Alsace, Aquitaine, Auvergne, Basse Normandie, Bourgogne, Centre, Champagne - Ardenne, Franche-Comté, Languedoc - Roussillon, Lorraine, Midi - Pyrénées, Poitou - Charentes, Provence - Alpes - Côte d’Azur, Rhône - Alpes .Des contacts pourront vous informer et vous guider dans vos démarches et vous accompagner dans votre cursus de progression et vous conseiller.

Le parapente au Mondial Air Ballon � Chambley

Le parapente au Mondial Air Ballon � Chambley. Le Mondial Air Ballon est une manifestation dédiée � la montgolfière et pourtant, le ciel de Chambley (54) a aussi été animé par le vol libre du 27 juillet au 05 août dernier.

Article mis en ligne le 17 juillet 2007
dernière modification le 22 octobre 2011

par P.Lepine
logo imprimer

Le parapente au M.A.B. à Chambley

Le Mondial Air Ballon est une manifestation dédiée à la montgolfière et pourtant, le ciel de Chambley (54) a aussi été animé par le vol libre du 27 juillet au 05 août dernier. Parapente, para moteur et cerf volant étaient présents. 200 à 300 montgolfières décollaient tous les jours uniquement les matins et les soirs afin de profiter du calme aérologique. Par contre, entre 10h et 18h la place était libre, l’organisation du MAB a donc sollicité d’autres activités pour animer les journées.

  Le site de Chambley

est assez particulier, il s’agit d’une ancienne base aérienne militaire Américaine. L’espace est immense, prêt de 500 hectares, et la pratique de plusieurs activités aériennes en simultané est possible. Il existe 2 pistes en dur, une principale de 3600m de longueur et une secondaire, parallèle à la première, presque aussi longue mais moins large. Pour ce qui est des installations, seuls 3 grands hangars et la tour de contrôle sont encore utilisés et utilisables. De grand travaux sont prévus prochainement pour assainir le site (destruction des bâtiments en ruine) et ensuite le développer en un grand pôle aérien international. Le projet est énorme et une animation virtuelle était projetée sur plusieurs points de la manifestation pour la première fois cette année.

<IMG height=122 src="images/parapente/Chambley2007/VLHambley2007-01-vign.jpg" width=159 border=0><IMG height=122 src="images/parapente/Chambley2007/VLHambley2007-02-vign.jpg" width=159 border=0><IMG height=122 src="images/parapente/Chambley2007/VLHambley2007-03-vign.jpg" width=159 border=0>

 Le Mondial Air Ballon fêtait sa 10e édition

. Il s’agit d’une biennale qui a gagné une réputation internationale. Des ballons du monde entier se déplacent. Un ballon en forme de gâteau d’anniversaire avait été invité tout spécialement.

  La manifestation en quelques chiffre

s : 1187 pilotes, 961 montgolfières, 38 nations présentes et 343500 visiteurs.

 Et le vol libre dans tout cela

 ??? … il fallait quand même bien camper le décor.

Le parapente est pratiqué sur la base de Chambley depuis plus d’une quinzaine d’année principalement par le CAF de Moselle qui y a développé une activité treuil intéressante. 20 à 25 week-end sont réservés de mai à octobre pour la pratique du vol treuillé. D’autres club les ont rejoint et ont profité de leur expérience du vol treuillé. La présence du parapente n’est donc pas un hasard. Le vol libre avait déjà fait des apparitions par le passé, le parapente avec le CAF ainsi que des club des cerf volant … puis plus rien. Il y a 2 ans, l’organisation du MAB a décidé de renouer des liens avec d’autres activités. Elle s’est adressé aux ligues et c’est ainsi que le club ALVL ( Lorraine Vol Libre) a été sollicité pour prendre en charge l’activité parapente sur cet événement. Des rencontres organisées par les clubs lIEG et regroupant, sur un même aérodrome, toutes les activités aériennes pratiquées en son sein (vol moteur, vol à voile, vol libre, parachutisme et aéromodélisme) et la participation au treuillage des pilotes à Acrolac leur confère une certaine expérience.

<IMG height=122 src="images/parapente/Chambley2007/VLHambley2007-04-vign.jpg" width=159 border=0><IMG height=122 src="images/parapente/Chambley2007/VLHambley2007-06-vign.jpg" width=159 border=0><IMG height=122 src="images/parapente/Chambley2007/VLHambley2007-05-vign.jpg" width=159 border=0>

Ils ont accepté et agrémenté le chalenge avec la volonté d’être présent sur l’ensemble des 10 journées que dure la manifestation. L’idée principale s’est centrée sur la découverte et la partage d’une passion. Découverte du parapente par le biais de vols biplace mais aussi la découverte du treuil pour des club ne pratiquant pas cette forme d’envol.

Le club ALVL a fait appel aux différents club voisins pour pouvoir faire tourner l’activité quotidiennement. Des membres de 5 club différents ont constitué les équipes « treuil », un pilote moto, un starter, un treuilleur et des biplaceurs étaient nécessaire. 2 assistants étaient prévus pour relayer certains postes au fil de la journée. La mise en commun des ressources est essentiel et permet un rapprochement quasi unique des différents club de la région.

 Des parapentes ont donc survolé

le site de Chambley durant toute la manifestation mis à part 2 jours où tout le monde est resté cloué au sol suite à la pluie. La plus belle récompense était vraiment l’émerveillement qui pouvait se lire sur le visage des passagers qui rejoignait la terre ferme. Il faut dire que le panorama était vraiment exceptionnel, du haut des 500 à 600 m gagné par le treuil et le temps claire du moment, il était possible de voir aisément à plus de 50km à la ronde. Beaucoup ont découvert le parapente et étaient vraiment surpris qu’il existait des écoles dans la région. Nul doute que ces moments de partage auront donné goût à plus d’un.

[Récit et Photos de Thierry Blondeau - Août 2007]



puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce squelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2001-2017 © Vol Libre et Paramoteur des IEG - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.34
Hébergeur : NUXIT